blogmir

Archives Concours

MyRankArt – Grand concours de peinture en ligne

 N’hésitez pas à participer au vote du public et cliquer sur les logos.

Artistes le concours est ouvert jusqu’au 1er novembre.

http://www.myrankart.today/en/

https://www.myrankart.com/contest/submission/1153/

https://www.myrankart.com/contest/submission/1152/

https://www.myrankart.com/contest/submission/1151/

Post: octobre 10th, 2014
at 3:51 par admin

Tagged with , , , , ,


Categories: Concours,En ligne

Commentaires: No comments


Préparation du Concours « TALENT CONTEMPORAINS » de La FONDATION SCHNEIDER

Figure Jaune 2014, Portrait-jaune-4cm_Note-explicative_Mireille-Bonard
Mireille Bonard

 

 

 http://www.fondationfrancoisschneider.org/

Chanson de la plus haute tour

Oisive jeunesse
A tout asservie,
Par délicatesse
J’ai perdu ma vie.
Ah ! Que le temps vienne
Où les cœurs s’éprennent.
Je me suis dit : laisse,
Et qu’on ne te voie :
Et sans la promesse
De plus hautes joies.
Que rien ne t’arrête,
Auguste retraite.
J’ai tant fait patience
Qu’à jamais j’oublie ;
Craintes et souffrances
Aux cieux sont parties.
Et la soif malsaine
Obscurcit mes veines.
Ainsi la prairie
A l’oubli livrée,
Grandie, et fleurie
D’encens et d’ivraies
Au bourdon farouche
De cent sales mouches.
Ah ! Mille veuvages
De la si pauvre âme
Qui n’a que l’image
De la Notre-Dame !
Est-ce que l’on prie
La Vierge Marie ?
Oisive jeunesse
A tout asservie,
Par délicatesse
J’ai perdu ma vie.
Ah ! Que le temps vienne
Où les cœurs s’éprennent !
Arthur Rimbaud, Derniers vers

Anne Vanderlove

Qu´on me laisse à mes souvenirs,
Qu´on me laisse à mes amours mortes,
Il est temps de fermer la porte,
Il se fait temps d´aller dormir

{Refrain:}
Il pleut
Sur le jardin, sur le rivage
Et si j´ai de l´eau dans les yeux
C´est qu´il me pleut
Sur le visage.

Mireille BONARD

En introduction à mon PORTRAIT Jaune, présentés au concours de Peinture « TALENTS CONTEMPORAINS » 2014 de votre Fondation sur le thème de l’eau, les poèmes d’Arthur Rimbaud et d’Anne Vanderlove.
Autoportrait, portrait préfigurant l’ineffable. Perlent les larmes à chaque traits du peintre, transcrivent son émotion intérieure : Tristesse & Nostalgie
«c’est de l’eau sur mon visage»…  Anne Vanderlove
Par une nuit d’automne encore chaude, entre chien et loup, après une longue promenade entre les arbres de l’allée qui mène à l’improbable guérison, déjà jaunis, leurs bras enchevêtrés tendus vers le ciel tourmenté sous l’orage venteux, je marchais, pressentant toute la tristesse de ces présences en suspend. Mes larmes se mêlaient aux senteurs d’humus montant de la terre pourrissante, prête à milles morts, pourtant de milles ardeurs bouillonnantes.
Larmes de sang silencieuses, Souffrances aux milles blessures à jamais accumulées.

Si la joie a su avec le printemps réchauffer mon audace, l’automne à l’hiver sont repliements de tristesse en mon âme, ma véritable réalité. Je suis, tu es à l’automne de ta vie dit le personnage, de son entité à la métaphore des mythes de cette fin de cycle.
Que dire du passé, sinon, comme ces feuilles pourrissantes, qui dans leurs restes de parures partagent à la vie microscopique, le phœnix espéré.
Je me retourne et même les souvenirs ne sont peu… Seulement subsiste une nostalgie flottante encore blessée, une tristesse environnant de son sentiment vague.
Je ne m’appesantis pas sur moi-même, non, c’est l’intuition du devenir, l’Humanité selon Hubert RIVES : Guerres, Épidémies, Crimes, Haines, Cruautés, Violences, Désirs de Pouvoir, Intérêts, Mensonges, Injustices, Souffrance animales, Pillages de la terre, Destructions…….
J’ai vu l’Intérieur, l’Insondable Tristesse et de Longues Larmes d’Afflictions ont Inondées Mon Visage.

Ce 22 septembre 2014
Dans la nuit, 3h05….
Remplie de mélancolie,
cette nuit-là, au gré de mes rêves, je me souvenais de la mémoire de l’âme et de ce monde à sa perte cavalant chaque jour davantage.
Des larmes de tristesse emplies mon visage dans les jaunes, bruns rouges et gris. Je regarde sans vous voir, ma bouche close ne dira rien et à mes narines ne vivent que des senteurs de morts.
Description

Portrait a été réalisé en juin 2014 dans la lignée d’une série de FACIES sur papier, présentée à la Galerie des ARTS.

Oeuvre sur papier format 70 x 100 cm au colorants universels basiques dilués à l’eau, achètés pour teinter la peinture acrylique blanche utilisée pour murs & plafonds. Un rehaut d’encre de chine noire « précipitée » structure l’expression. Volontairement saturer le pinceau pour favoriser les coulures colorées, qui s’entre-mêlent donnant naissance de nouvelles nuances.

Post: septembre 22nd, 2014
at 2:47 par admin

Tagged with , , , , , , , ,


Categories: Concours,Propos,textes

Commentaires: No comments